Un réseau de compétences pour la transition énergétique,
climatique et environnementale de l'agriculture

en région Provence-Alpes-Côte d'Azur !

ecuries-aurabelle-768x511

Amélioration de l’autonomie fourragère sur une exploitation équine (Expérimentation 4/1000)

Présentation de la prairie en réhabilitation des écuries d’Aurabelle

C’est dans le cadre de l’expérimentation 4/1000 menée par l’iRAEE sur 6 parcelles agricoles de Provence-Alpes-Côte d’Azur qu’est présentée cette parcelle.

Le GAEC des Ecuries d’Aurabelle est une exploitation équine géré par François et son fils Stephen ATGER. Ce dernier a repris cette parcelle de 7 ha à partir d’août 2017. Elle est à l’arrosage par enrouleurs. Les précédents culturaux sont Grandes Cutltures en bio (blé, sain foin, soja). Durant l’hiver 2017-2018, il a fait pâturer les regains de sain foin et le sorgho qui envahissaient le champ. Au printemps 2018, il y a essayé plusieurs types de graminées à croissance estivale (du fait d’un semi tardif) : avoine mexicaine, millet, moha. Cela a été pâturé pendant l’été. Puis nous avons implanté une avoine en octobre que nous avons mis au pâturage au printemps 2019.

L’objectif est de limiter le plus possible le sorgho d’alep très implanté auparavant. Nous travaillerons donc le sol assez tôt cet été (début juillet) pour faire un faux semis puis implanter une prairie pérenne en aout 2019. Implanter une haie au milieu de cette parcelle est envisageable.

Déroulement des prélèvements

Les échantillons ont été effectuées le 11 juin 2019 par carottage à la tarière et envoyés au laboratoire d’analyse dans une glacière.

Objectifs et résultats attendus

Amélioration de l’autonomie fourragère de l’exploitation à travers l’exploitation d’une nouvelle prairie en pâturage et production de foin. Des apports de Matière organique et l’implantation d’une haie devraient permettre d’atteindre les objectifs du 4 pour 1000.

Conseiller/conseillère

  • Jérome Damiens

    Ingénieur agronome, Jérôme DAMIENS a intégré la Filière Cheval Sud en 2009. Il mène différents projets de développement de la filière équine et participe au réseau REFErences au travers de la réalisation de l'Observatoire Economique Régional et de l’acquisition de références technico-économiques équines. Pour ce faire, il utilise le logiciel DIAPASON. Il travaille sur l’essaimage des bonnes pratiques énergétiques, sur la valorisation du fumier ainsi que sur les coûts de production de la filière équine.Il a été formé au logiciel DIALECTE et à DIA’TERRE afin d’agir sur les enjeux énergétiques et de diagnostiquer des fermes et réaliser des plans d’actions dans le cadre du programme AGIR+.

    Depuis il développe ses compétences sur les sujets énergie, qualité de l’air, diagnostics carbone et adaptation au changement climatique à travers les nombreuses actions portées par l’IRA2E.

Partager

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
À LA UNE

Autres ressources

Plateforme valfumier

En France, les effluents équins constituent un gisement de plusieurs millions de tonnes de matières organiques par an. C’est pourquoi , la valorisation de ces effluents à l’échelle locale constitue un enjeu économique et environnemental majeur pour la filière équine. En 2022, un programme d’étude

Compte rendu de la visite de ferme chez Philippe Robert

Le 16 juin 2023 l’IRA2E a organisé une visite de ferme inspirante chez Philippe Robert pour un retour sur la démarche 4 pour 1000, ses investissements dans le cadre du programme Agir et enfin ses essais de valorisation de digestats de méthanisation. Nous avons débuté

Compte rendu de la visite de ferme chez Thomas Ménaldo

Le 06 avril l’IRA2E a organisé une visite de ferme inspirante chez Thomas Ménaldo pour un retour sur l’incorporation du broyat de vignes arrachées. En effet en 2021, il a choisi de broyer les vignes arrachées plutôt que de les bruler notamment grâce au soutien